mardi 27 novembre 2007

Cyber classe Craft Corner, 5ème leçon

.
Voici l'avancée de la cyber classe, aux deux-tiers de la 5ème leçon.

Les oeillets ajourés, un point que j'ai trouvé amusant, et qui m'a permis de redonner vie à mon beau poinçon ancien en argent dont je pensais ne jamais avoir l'usage :
Les fleurs du grand bouquet, brodées au plumetis. Elles m'ont pris énormément de temps, c'est un point que je trouve difficile et qui demande beaucoup d'application. Il faut délimiter chaque pétale, faire un bourrage et broder ensuite le plumetis. Il n'est pas facile d'obtenir une surface régulière, unie et égale, j'espère y parvenir un jour avec la pratique.

Le détail des fleurs :

J'apprécie beaucoup ce cours qui permet aussi de se remettre en question et de regarder les beaux monogrammes du linge ancien d'un autre oeil, car c'est une broderie plus difficile à réaliser qu'on pourrait le croire...

dimanche 18 novembre 2007

Non, ce n'est pas une trouvaille de brocante !

.
Dans mon article sur la cyber classe de Marie Suarez (Craft Corner), je disais que j'avais brodé un peu à l'école... Le dire c'est bien, le prouver, c'est mieux ! :)

Cette couverture de classeur a été réalisée lorsque j'avais 9 ans, en classe de couture (à l'époque il y avait classe de couture pour les filles, et classe de travaux manuels pour les garçons... Dans les dernières années nous avons eu le choix de la classe, je me suis précipitée en travaux manuels où j'ai réalisé un cendrier en cuivre repoussé avec porte-allumettes intégré, et une fourchette à pommes de terre pour la raclette, avec beaucoup de bonheur :)) Bon, revenons à mon classeur... ) Il était destiné à recueillir les échantillons de points que nous réalisions laborieusement.

Je ne me rappelle plus si nous avions eu le choix des modèles, j'en doute.

J'ai gardé un très mauvais souvenir de ces leçons, la maîtresse me faisant largement remarquer que j'étais nulle et que je n'arriverais jamais à rien, avec en prime des soupirs excédés... Et le pire, ce n'était pas la couture, mais le tricot, j'y pense chaque fois que je regarde "Le Père Noël est une ordure" :) Ce qui ne m'a pas empêchée de beaucoup tricoter par la suite.

Voici donc le résultat de mes pénibles efforts :






Les échantillons de points :




Vous noterez le dernier, en rose, à la machine à coudre !

Détails de points de broderie :


Un ourlet invisible... Vu mon âge à l'époque, je trouve que la maîtresse était très exigeante, avec le recul il me semble que la petite fille que j'étais ne s'en sortait pas si mal !



Un étui à aiguilles, admirez les couleurs et le côté ethnique, années 70 obligent !



Ma mère l'utilise encore, je l'ai toujours vue coudre, tricoter, crocheter et faire de la broderie traditionnelle, c'est grâce à elle que l'école n'a pas réussi à me dégoûter à tout jamais des travaux d'aiguille, qu'elle en soit ici publiquement remerciée puisqu'ils sont devenus un de mes loisirs préférés !

samedi 10 novembre 2007

Promenons-nous dans les bois...

.
Une grande balade d'automne dans mon milieu de prédilection, la forêt. Dernièrement j'y ai croisé des biches, cette rencontre est restée entre elles et moi...



























jeudi 1 novembre 2007

Cyber classe Craft Corner


Désireuse de diversifier les techniques de broderie et de progresser autant que possible, je n'ai pas hésité à suivre le cours proposé en ligne par le site de Craft Corner.

Ce "travail d'écolière" devrait donner ceci une fois les exercices de points terminés :

Les explications de Marie Suarez étant des plus claires, voici ce que j'ai réalisé au bout de deux semaines de cours, qui en compte dix (cliquez sur les photos pour une meilleure qualité) :




Des débuts certes un peu maladroits, mais c'est en brodant qu'on devient... forgeron ? :))
.$

Related Posts with Thumbnails